Elle fait toute sa scolarité à la maison

et obtient son bac avec mention TB

Faut t il aller à l'école pour avoir le bac ? Danaé Filleur à cheval sur son Haflinger #bac
Bac à 16 ans sans jamais aller à l'école
Filleur Danaé - Auteur du clan des équidés

A dire vrai, ce n'est pas la première fois que Danaé Filleur se fait remarquer. La jeune fille, qui vit à Flines-lez-Mortagne, près de Saint-Amand, est déjà, à 16 ans, auteure d'une série littéraire à succès " Le clan des équidés ", plébiscitée par 25 000 fidèles lecteurs. Une carrière précoce, qu'elle a donc menée, tout en préparant le bac à la maison. Elle n'a, du reste, jamais passé de sa vie plus d'une journée à l'école...

" Un choix de vie, une philosophie " résume la maman de Danaé Filleur, pour expliquer la scolarité très particulière de sa fille qui n'a jamais mis les pieds à l'école - si ce n'est une expérience d'une journée en 6ème et le temps, aussi, de ses examens. Brillamment réussis.

Le bac étant le couronnement de son parcours hors-norme : elle a obtenu, ce vendredi, une moyenne de 16,7, ce qui lui offre la mention très bien. " Je ne m'y attendais pas " confie la jeune fille. On relèvera les 20/20 obtenus en français (à l'écrit et à l'oral), en espagnol ; les 19/20 en anglais LV1 approfondi et en littérature étrangère en langue étrangère ; le 18/20 en histoire-géo. C'est la philo qui a fait baisser un peu la moyenne (11/20) et le sport - quoique 14/20 pour une fille qui se dit pas très sportive, c'est pas mal. Toutes ses révisions concentrées en dix semaines, Danaé n'avait jamais touché à une raquette de tennis de table, ni même pratiqué le moindre mot d'espagnol, avant qu'elle ne s'y mette, il y a dix semaines, pour préparer ces disciplines choisies pour le bac. Incroyable, d'ailleurs, toutes ses révisions se sont concentrées ces dix dernières semaines. Car sa vie d'auteure a déjà pris le pas sur ses études depuis quelques années déjà. " Toutes les semaines, elle part dédicacer ses ouvrages " raconte sa maman, qui est aussi avec son père, la gérante de la maison d'édition des livres de Danaé. Une entreprise qui fait déjà vivre toute la famille, et dans laquelle la jeune fille s'épanouit complètement. Ne lui demandez pas, d'ailleurs, si elle compte poursuivre ses études après le bac : " Je préfère la vie active ! " Celle d'une jeune auteure qui veut continuer à écrire toute (sa) vie.

 

Article paru dans la Voix du Nord du 9/07/2013

Par Cécile Thiébaut