· 

Le témoignage d'une Zèbre

 

Aujourd'hui, je voulais vous parler de quelque chose d'important pour moi...
Je m'appelle Danaé (jusque là, ça va), j'ai 22 ans (idem), et je suis zèbre
Je vous rassure tout de suite, je ne vis pas dans la savane, et je n'ai même pas de rayures. 
Mais je suis zèbre quand même, et je le sais depuis à peu près un an. 


Il s'agit d'un système de fonctionnement du cerveau qui est différent (même principe que la dyslexie, mais avec des signes différents). Par exemple, je suis hypersensible (ce qui est à la fois très cool, et pas cool du tout). Être zèbre comporte de grandes qualités (empathie, créativité, facilité dans certains domaines, comme apprendre une langue étrangère), et de grands défauts (émotions extrêmement fortes, difficulté à dormir, car le cerveau ne s'éteint pas).


Les zèbres ne sont ni plus, ni moins intelligents, ils fonctionnent juste différemment

Si je vous parle de cela aujourd'hui, c'est parce que je remarque que, souvent, lorsqu'on est différent, c'est vite assimilé à un handicap. Que l'on soit zèbre, DYS, autiste, ou même juste gaucher, cela pose problème. Chacune de nos différences, qui est sensé être une chance, devient un handicap. 
Sauf que nous sommes tous différents. Nous pouvons donc en déduire que nous sommes tous handicapés. Si nous le sommes tous, alors, plus personne ne l'est (CQFD  )

Il nous reste alors 2 possibilités : soit nous continuons à mettre les gens dans des cases, et à s'obstiner à essayer de les faire rentrer dans le moule. Soit on considère chaque différence comme un don, et on en fait une force.

Moi, je n'ai pas très envie de rentrer dans le moule, j'ai trop peur de ressembler à une tarte... Alors j'ai décidé de faire de mon mode de fonctionnement "différent" une grande chance, qui me permet de réaliser mes rêves, de faire ce que j'aime et d'aider les autres.
Je pense qu'il y a une grande force en chacun d'entre nous, à condition qu'on accepte nos différences. 
Voilà, gros bisous, aimez-vous les uns les autres, et tout, et tout.
Danaé 

Écrire commentaire

Commentaires: 0