· 

Mon enfant ne veut plus aller à l'école !

Votre enfant ne veut plus aller à l'école ! Il a mal au ventre. Il pleure. Il a des crises d'angoisse. Et en tant que parent, vous ne savez plus quoi faire. Nous allons essayer de vous aider avec cet article.


C'est quoi la phobie scolaire ?

Phobie scolaire.

Quand votre enfant, pour des raisons irrationnelles, n'arrive pas à aller à l'école, nous pouvons parler de phobie scolaire. 

 

 

 

 

Les causes sont diverses :

- Peur de la maîtresse

- Angoisse de la séparation avec le papa et la maman

- Peur de l'échec

- Dépression

- Enfant surdoué

- Peur du harcèlement

- Trouble de l'apprentissage

- Etc....

L'arme secrète contre la phobie scolaire !

Le dialogue !

Oui ! le dialogue ! Votre enfant a ses raisons d'avoir ses angoisses. C'est donc important d'en parler calmement.

Cela peut prendre quelques minutes mais souvent plusieurs heures.

Des questions simples peuvent aider :

- Tu te sens comment quand tu vas à l'école ?

- Tu as peur de quoi ?

 

Il faut reformuler les réponses de votre enfant pour lui montrer que vous avez bien compris.

Exemple :

- J'ai mal au ventre et j'ai envie de pleurer quand je pense à l'école.

Votre reformulation :

- Je comprends, quand tu penses que tu vas devoir aller à l'école cela te donne mal au ventre.

Et vous pouvez ajouter :

- Tu as très mal ou un petit peu mal ?

 

Le dialogue en mode "apaisé" aidera énormément votre enfant et votre rôle sera de le rassurer. 

Mais peut-être apprendrez-vous que ses craintes et son angoisse sont fondées et qu'il a subi des moqueries, du harcèlement ou tout simplement un échec et qu'il ne vous en a jamais parlé de peur de vous décevoir.

 

Le dialogue permettra, dans une grande majorité des cas, la résolution du problème et la mise en place d'une méthode efficace (en discuter avec les enseignants, se rapprocher de certains camarades, avoir son téléphone portable avec soi, etc...)


La véritable phobie scolaire est une peur irrationnelle

Professeur violent

L'enfant pense que les enseignants vont lui faire du mal, que les élèves vont se moquer de lui, qu'il a vraiment peur de l'inconnu... Et le dialogue n'a pas amené d'amélioration.

La première chose à faire est de ne pas rajouter un stress et de garder son calme. Dites-vous que vous trouverez une solution et que votre enfant grandira quand même.

Si vous ressentez que la situation est vraiment grave et que votre enfant est réellement en souffrance, il est très important de vous faire aider par des spécialistes. Parlez-en à votre médecin de famille qui connait bien votre enfant et qui saura vous conseiller.

Vous n'êtes pas les seuls à qui cela arrive. 1 à 5 pour cent des enfants sont concernés.


Écrire commentaire

Commentaires: 0